Update Google : Phantom

L’update non officielle, Google Phantom, qui semblait avoir touché de nombreux sites web fin avril / début mai n’avait pas était confirmé par Google.

Google est sortie de son silence fin mai indiquant qu’un changement avait été mis en place à cette date sur la façon dont la qualité des contenus était évaluée.

Un phénomène de « yo-yo » pouvant donc advenir actuellement dans les positions mesurées, comme à chaque update majeur du moteur.

Il ne s’agit donc pas d’un « critère de non-pertinence », amenant un score négatif comme pourraient le faire un Panda ou un Penguin, mais bien d’une réévaluation de l’évaluation positive de la qualité d’un contenu.

C’est donc le coeur de l’algorithme qui a été ainsi touché et modifié par ce « Phantom » (appellation non officielle). Les conséquences semblent très importantes sur de nombreux sites, notamment aux Etats-Unis mais également en France.

Cela rappellera à certain la fin mai 2013, là aussi sans que Google ne vienne la confirmer comme il le fait habituellement, une mise à jour avait était mise en place et de nombreux site internet avait était touché.

Pour résumer, Phantom semble pénaliser des sites dont le contenu est jugé de faible qualité – d’ailleurs, certains des sites victimes de Phantom ont pu déjà avoir à affronter Panda dans le passé.

Plus précisément, son analyse conclut que les sites proposant du contenu maigre, fait pour attirer les clics, ou trop chargé de pub, de pop up ou de vidéos ont été les principales cibles de la mise à jour.

Le 20 mai 2015. Google a fini par admettre, et confirmer que son algorithme avait bien été mis à jour, et notamment « la manière dont la qualité du contenu est évaluée ». Le moteur a expliqué au site spécialisé SearchEngineLand.com que si « aucune mise à jour ciblant le spam » n’avait eu lieu, « le cœur de l’algorithme de classement avait changé ». Mountain View n’a pour l’heure pas donné d’autres explications.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.