Nouveaux facteurs de référencement Google

Il y a peu de temps la conférence SMX (Search Marketing eXpo) à eu lieu à Seatlle (Etats Unis). C’est une conférence annuelle qui proposent des sessions d’exposé ainsi que des questions réponses pour parler de tout ce qui touche au référencement sur Internet.

Dans cette conférence, les personnes que l’on écoute le plus c’est les représentants de chez Google. En effet, Google détient 90 % du trafic de recherche sur internet et donc impose les tendances à venir en SEO.

Il a bien sur était de nouveau question des animaux habituels (Panda, Penguin, index mobile et autres AMP). De cette conférence nous pouvons mette en avant certain point clés.

smx-logo-1200x900

 

L’autorship

Pour rappel l’authorship est une balise informatique (html) qui permettait de revendiquer la paternité d’un contenu. C’est une balise qui est assez particulière car en Aout 2014 Google annoncé l’arrêt de la prise en compte de l’autorship, puis en Octobre 2015 (Google toujours) recommandait de garder cette balise car elle était susceptible de l’utiliser. Cette année encore un changement puisque maintenant elle ne serait plus utilisé et pourrait être supprimé.

Le RankBrain

Gary Illyes est aussi revenu sur le « RankBrain ». Le RankBrain est un algorithme d’intelligence artificielle utilisé par Google pour savoir si votre site/page est pertinent/e. Le RankBrain est donc une surcouche qui s’ajoute aux autres filtres et algorithmes de Google. Gary Illyes a donc expliqué qu’il n’est pas possible d’optimiser un site pour le RankBrain, qu’il n’existe pas de « scores » pour le RankBrain. Pourtant le RankBrain est bien un facteur pour juger de la pertinence d’un contenu.

A ce propos, RankBrain aurait tendance, en interprétant la requête, à la remplacer par une requête similaire, mais plus populaire, influençant ainsi indirectement le classement des résultats de la recherche.

C’est le fait de pouvoir changer parfois la requête, en voulant l’interpréter, et selon le système du machine learning à partir duquel il fonctionne, qui fait que les autres signaux de classement fournissent des résultats habituellement plus satisfaisants que ce qu’ils auraient afficher pour la requête initiale.

Le Panda et le Penguin

Dans la ménagerie on retrouve notre cher Panda, algorithme de Google qui juge la qualité du contenu. Le Panda est donc en court de perfectionnement mais il apprend très lentement (en même temps c’est un panda).

Prés du Panda se trouve le Penguin qui n’est pas en reste puisqu’il se vera doter dans les prochains mois d’une nouvelle version. Il n’y a pas de date communiqué pour le lancement de ce Penguin 4.0.

Le HTTPS

Cela fait quelques années maintenant que Google annonce que le « HTTPS » est un facteur de référencement, il encourage une fois de plus les webmasters à migrer du HTTP au HTTPS. C’est une démarche principalement pour l’internet soit plus sur. En effet le « S » signifie sécurité ou sécurisé et pourrait devenir un facteur plus important pour le référencement.

Conclusion de SMX 2016

En conclusion je suis un peu déçu de cette conférence. Officiellement Google dit en quelques sorte que rien n’a changé. Il faut tout de même rester prudent et anticiper le RankBrain, pour moi, cela sera la plus grande nouveauté des années à venir. Bien que Google dise que l’on ne puisse pas optimisé une page pour ce dernier il y aura forcément des moyens de lui plaire.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *